Plénière et assemblée générale de l'année 2021

Retour à la liste S'abonner à la newsletter
Publié le jeudi 7 juillet 2022

Vendredi 10 juin 2022, se sont tenues la plénière et l’assemblée générale d’ATAO à la Maison des Hommes et des Techniques située à Nantes. La plénière du matin a permis aux salarié·e·s permanent·e·s et administrateurs·trices de réfléchir collectivement sur des sujets prioritaires pour contribuer à l’amélioration des actions d’ATAO. L’après-midi, l’assemblée générale a accueilli plusieurs salarié·e·s en insertion et le commissaire aux comptes. Ce deuxième temps a également été un moment privilégié de présentation du projet de groupe associatif ATAO aux participants. 



La plénière a été introduite par François PASTRE, directeur d’ATAO. Il est d’abord revenu sur les différentes thématiques qui ont émergé de la dernière plénière et qui ont abouti à des groupes de travail dans l’année qui a suivi. Dans la continuité de ces réflexions, la plénière s’est poursuivie avec les salarié·e·s permanent·e·s et les administrateurs·trices qui ont échangé en groupes de travail sur les thématiques de la mobilité (déplacements sur le territoire, mobilité professionnelle intersites, etc.), sur la relation entre ETPS* et ASP* dans le cadre du parcours d’insertion, et sur le « bien-être et la convivialité au travail ».


François Pastre a ensuite invité les équipes d’ATAO à continuer de s’inspirer des besoins, des volontés des uns et des autres pour l’année en cours, avec de nouvelles stratégies traduites par le comité de direction élargi afin de mettre en œuvre des actions concrètes : « Nous souhaitons améliorer les conditions de travail pour que chacun se sente bien dans notre organisation. ATAO, c’est un projet, une histoire de vie. Son lieu de travail est un choix où se déroule une partie de sa vie et il est donc important de célébrer les histoires qui s’y écrivent. Je pense notamment aux nouveaux salariés permanents, Benjamin Greilh, Rémy Viaud, Myriam Pasetto, Manuela Ledoux, et Bérangère Pellerin que je remercie d’avoir rejoint nos équipes. Je tiens enfin à féliciter et remercier particulièrement Frédéric Papouin pour ses dix ans d’engagement au sein d’ATAO, d’abord encadrant du chantier Espace Naturel, puis coordinateur, et désormais responsable du pôle Aménagement. Celui-ci a contribué à lancer le Certificat de Qualification Professionnelle dès 2016. Son évolution de carrière au sein d’ATAO est un bel exemple de ce que peut proposer l’association pour ses collaborateurs. Merci à toi ». Frédéric s’est dit « le fruit du secteur de l’insertion par l’activité économique (IAE). Il y a beaucoup de choses qu’on ne maîtrise pas au démarrage, on essaie, on expérimente, ces dix ans sont une étape, pas la fin, merci aux équipes ! », concluant ainsi la plénière de la matinée.



L’assemblée générale d’ATAO s’est tenue l’après-midi, après un déjeuner partagé, d’abord avec un retour sur les rapports d’activités et moral. « ATAO a su faire preuve de solidité et a évité les déconvenues liées au maintien des protocoles, absences et au télétravail relatifs à un contexte sanitaire encore instable. Elle a ainsi démontré sa volonté constante de construire le futur » a commenté Alain Zivy, co-président d’ATAO. Celui-ci a rappelé que le nombre de sorties dynamiques en 2020 s’élevait à 20% contre 41.3% en 2021 avec des chiffres encourageant pour 2022 puisqu’entre janvier et mai 2022, 76% de sorties dynamiques sont déjà enregistrées par le service Accompagnement-Formation. La formation a été développée avec seize modules mis en place en 2021. L’organisation s’est aussi davantage professionnalisée pour répondre aux besoins des publics. C’est par ailleurs 29 partenariats qui ont été développés avec des entreprises pour réaliser les périodes de mise en situation en milieu professionnel (PMSMP). Une augmentation des personnes au RSA* et RQTH* a également été constatée. ATAO a en outre pu accueillir de nouveaux salariés permanents et polyvalents. Les ateliers collectifs ont été mis en place dans un contexte sanitaire globalement plus clément. Evénement récent, l’ouverture de la boutique JOUJOU a notamment été favorisée par les bénévoles impliqué·e·s malgré le déménagement des locaux. ATAO a également renforcé ses moyens d’actions via le numérique par exemple. Parallèlement aux activités quotidiennes, les actions structurantes ont été menées entre autres via des groupes de travail (politique de communication d’ATAO et constitution d’un groupe associatif ATAO). Le conseil d’administration a chaleureusement remercié les salarié·e·s et bénévoles pour leur travail et leur engagement. 

Pascal Berger, trésorier, a ensuite présenté le rapport financier, « les comptes d’ATAO attestent de la solidité de la structure grâce à une gestion prudente bien que menée sur une période d’investissement. ATAO est légèrement déficitaire mais n’a pas contracté d’emprunt sur une année malgré tout encore impactée par la crise du COVID ». a-t-il affirmé. Le commissaire aux comptes a certifié les comptes « réguliers et sincères » : « La situation d’ATAO est financièrement saine ».
Fait notable cette année, le renouvellement de mandat des deux co-présidents pour les trois prochaines années. Ces derniers ont ensuite proposé la nomination de Fabienne Chartier et Ludovic Leray qui intègrent donc le conseil d’administration pour trois ans.


L’assemblée générale s’est poursuivie avec la présentation de l’état d’avancement des réflexions autour du projet de groupe associatif ATAO par Patrick Roturier, co-président d’ATAO. Celle-ci a permis d’aborder les raisons incitant la mise en place d’un tel projet pour le collectif et de livrer les premiers éléments envisagés et vérifiés par l’accompagnement des cabinets Oratio, Baker Tilly Strego, et VUPAR. ATAO se trouve dans une dynamique de croissance et en même temps confrontée à des effets de seuil qu’elle va devoir dépasser pour répondre à ses besoins actuels et à venir. « Le groupe associatif doit être au service des valeurs et des missions d’ATAO réaffirmées lors du dernier travail accompli sur la communication stratégique. Son objectif est de desserrer ses contraintes pour se développer et bénéficier au collectif » a conclu le co-président. 

 

* ETPS : Encadrant·e technique, pédagogique et social·e

* ASP : Accompagnteur·trice socio-professionnel·le

* RSA : Revenu de solidarité active

* RQTH : Reconnaissance de la qualité de travailleur·se handicapé·e