ATAO lance le chantier Réemploi de jouets et sa marque JOUJOU avec ATAO !

Retour à la liste S'abonner à la newsletter
Publié le lundi 30 novembre 2020

Après des mois de travail et de préparation, l'association Bidules Chouettes les jouets solidaires et ATAO lancent en décembre 2020, d’un nouveau support d’insertion et d’inclusion sociale et professionnelle : le chantier de réemploi de jouets désormais uniquement porté par ATAO. Le chantier lance également sa marque de jouets de qualité et de seconde main "JOUJOU avec ATAO".

10 salariés en insertion en 2021 et le lancement de la marque "JOUJOU avec ATAO" 

L’activité du chantier repose sur la collecte, le tri, la valorisation et la vente de jeux, jouets et livres pour enfants de seconde main, de qualité et à petits prix. Ces jouets, revalorisés sous la marque « JOUJOU avec ATAO », sont principalement destinés aux particuliers et aux professionnels de l’enfance et de la petite enfance (crèche, assistante maternelle, école, etc.). L’objectif est donc de revaloriser tous les jouets collectés tout en créant des emplois durables et non délocalisables sur le territoire.
« Le chantier est en préparation depuis 2018, mais démarre vraiment en décembre avec l’accueil de ses premiers salariés en insertion. Nous sommes actuellement installés dans un atelier sur l’ancien MIN, sur l’Île de Nantes. » explique Diane Bégard, coordinatrice du chantier réemploi de jouets. L'objectif est d'atteindre les 10 salariés en 2021. Ces derniers sont accompagnés par une encadrante technique, pédagogique et sociale.

Une nouvelle activité qui s'inscrit dans l’économie circulaire
L’activité du chantier contribue ainsi à la préservation des ressources et à la réduction des déchets en s’inscrivant dans l’économie circulaire. En effet, la revalorisation des jeux et jouets permet d’allonger leur durée de vie en limitant la production des déchets. Ainsi les jeux, jouets et livres collectés suivent un processus de revalorisation. Tout d’abord, ils sont triés en fonction de leur état général et de leur catégorie (bois, puzzles, peluches…). Puis les agents de tri et de valorisation vérifient chaque jouet (fonctionnement, complétude). Le jouet peut aussi être recomposé grâce aux pièces détachées conservées. Pour des raisons de sécurité, le chantier ne répare pas les jouets cassés. Ensuite, le jouet est nettoyé et désinfecté selon une procédure stricte et écologique, à la main et/ou en machine. Enfin, le jouet est une dernière fois méticuleusement inspecté, durant le « contrôle qualité ».

Un objectif de 12 tonnes de jouets à collecter en 2021

L’objectif de l’année 2021, pour Diane et l’équipe du chantier réemploi de jouets, est de collecter 12 tonnes de jouets. Ceux-ci sont collectés via différents canaux, par exemple lors d’opérations temporaires avec des partenaires (collecte avec des salariés dans des entreprises, auprès de particuliers dans des magasins, de parents dans des écoles, etc.). « Pour offrir une seconde vie aux jouets, nous organisons des collectes auprès d’entreprises, d’associations ou de particuliers, explique Diane. Nous avons rédigé une « charte de don », qui permet de guider les donateurs et donatrices qui vous a été communiquée et qui sera affichée sur chaque point de collecte. Nous acceptons donc tout type de jeux, de jouets ainsi que les livres pour enfants. Les jouets qui nous sont confiés doivent être en bon état et complets. »

 
Favoriser l’inclusion sociale et professionnelle de personnes éloignées de l’emploi
Parmi les salariés en insertion, Anne-Marie, qui travaillait auparavant dans la comptabilité, souhaite changer d'horizon. Après une participation à l’Action de dynamisation d’ATAO, elle cherche à obtenir un emploi dans le milieu des recycleries, de la valorisation des déchets. "L'univers de l'écologie fait partie de ma vie", dit-elle. "Le projet "Joujou avec ATAO" m'a emballée. Il faut contrôler toutes les fonctions du jouet et avoir de la curiosité pour trouver toutes ses fonctionnalités. S'il n'y a que la moitié qui fonctionne, c'est frustrant. On nettoie les jouets et les jeux avec des produits écologiques, précise Anne-Marie, parce que les enfants mettent les jouets à la bouche." Le développement de ces compétences sur le chantier permet de favoriser l’inclusion sociale et professionnelle, comme le souligne Diane : « Les activités du chantier de réemploi de jouets et l’accompagnement personnalisé pendant un parcours de près de deux ans, permet à des personnes éloignées de l’emploi d’accéder à un emploi durable ou une formation qualifiante. ».

Quelques nouvelles après plusieurs mois d'activité du chantier :
Retrouvez le témoignage d'Océane Bedjoudi, ancienne salariée en insertion du chantier Réemploi de jouets, aujourd'hui cariste au sein d'Envie 44. Une belle sortie dynamique !